Les cavaleurs


Par titre | Par auteur | Réverbération | Réflexion | Prise deux | Carnets d’écrivains | Recherche

Fernand J. Hould, Les cavaleurs, nouvelles, collection « Réverbération », avril 2012, 108 p., 20 $, ISBN : 978-2-923844-92-3 (papier) • 978-2-923844-93-0 (numérique).

Sous l’emprise des morsures du désir

Alexis, Christophe, Romain, Christian, Théodore et Sébastien. Six adeptes de la cavale amoureuse caressent des rêves et des espoirs qui se font et se défont au rythme de leurs déboires. L’auteur raconte des fragments de vie de ces hommes qui éprouvent le malaise des illusions perdues, des instants manqués, et situe l’action tour à tour à Québec, Turku, New York, Puvirnituq, Paris, Genève et Montréal.

Extrait
« Alexis eut la sensation de rajeunir de plusieurs années en compagnie de cette inconnue ; il se sentait heureux. Il se disait en lui-même que la séduction éclatait de façon imprévue. Quand elle survient, le désir qui s’ensuit n’est pas nécessairement sexuel : souvent, c’est la recherche de petits bonheurs, la simple envie de vivre quelque chose de fort avec quelqu’un d’autre, songeait-il comme pour se disculper. Mais, en se laissant aller à l’allégresse de cette soirée-rencontre, Alexis avoua ressentir une attirance franchement sexuelle. »

Fernand J. Hould est médecin spécialiste retraité, ancien haut fonctionnaire et titulaire d’une maîtrise en histoire. Il donne aujourd’hui des conférences sur l’histoire de la pédiatrie à Québec. À 84 ans, il signe ici son premier ouvrage de fiction.








Site optimisé pour Safari 5.0, Firefox 5.0 et Explorer 9.0. Également optimisé pour une résolution de 1680 par 1050.